L’usage du corset remonte au moins au 17ème siècle. Cet accessoire a très peu évolué au fil du temps, mais son utilisation a toujours suscité de vifs débats. Aujourd’hui encore, le corset a ses pourfendeurs et ses avocats. Mais pour de nombreuses femmes, c’est un outil essentiel pour perdre du poids tout comme la gaine amincissante. Nous verrons dans cet article dans un premier temps si cette croyance est fondée. Ensuite, nous allons voir 6 cas d’utilisation dans lesquels ça peut être vraiment dangereux pour votre santé.

Qu’est-ce que le corset minceur : histoire et évolution

Le corset est un sous-vêtement féminin rigide qui sert principalement à affiner la taille et à maintenir la poitrine. Depuis au moins l’époque de la Renaissance, les corsets ont été utilisés pour remodeler la silhouette et mettre en exergue la morphologie du sablier, qui était alors un signe de beauté important. Les corsets sont généralement conçus dans le respect de ces 4 éléments :

  • L’accumulation de coutil : cette toile de coton tissée et dense est souple. Elle convient donc bien pour la fabrication de corsets. Certains corsets intègrent des doublures en coutil, ce qui les rend très solides.
  • Le busc : au 16ème siècle, le busc était une lame en bois, en os et en ivoire qui maintient une rigidité optimale devant le corset. Au 19ème siècle, il se décline en 2 parties et intègre des crochets qui permettent de l’ouvrir plus facilement sur le devant. De tels corsets existent encore.
  • Les baleines : les baleines sont des tiges métalliques qu’on glisse dans les corsets pour leur donner une forme en V et modeler le corps du porteur. Autrefois, ces dernières étaient fabriquées avec de vrais fanons de baleines. Aujourd’hui, elles sont fabriquées avec de l’acier enrobé de PVC.
  • Le laçage : c’est le laçage qui permet de resserrer la taille et de maintenir le corset en place par compression du corps. Beaucoup de corsets actuels proposent toujours des œillets pour le laçage du corset.

Les corsets sont utilisés par des personnalités célèbres et des stars de télé-réalité (Jessica Alba, les sœurs Kardashian, Nabilla) comme des accessoires pour remodeler la taille et perdre du poids. Ils prennent donc le nom de corsets minceur.

Les types de corsets minceur

Le choix du corset dépend beaucoup de votre propre situation. On compte plusieurs types et variétés de corsets :

  • Les corsets longs et courts

Les plus courts s’arrêtent à la taille. Ils sont plus confortables, car un corset long ne vous permettra pas de vous asseoir correctement.

  • Les corsets droits ou plongeants

Les corsets plongeants sont dévolus aux femmes qui ont une forte poitrine. Par contre, les modèles droits sont parfaits pour les femmes aux petits seins.

  • Les corsets en coutil ou en latex

Vérifiez toujours la matière dans laquelle est fabriqué le corset. Le latex peut provoquer des allergies, car toutes les peaux ne le supportent pas. Si la vôtre connaît ce type de problèmes, évitez les corsets fabriqués dans les matières synthétiques. Préférez les corsets en coutil, ou en laine qui sont moins agressifs pour la peau.

 

Comment choisir son corset minceur

N’importe quel corset ne conviendra pas. Prenez votre taille avec un mètre-ruban ; votre poids et votre tour de taille. Notez les mesures en centimètres. Choisissez ensuite le corset en tenant compte de ces éléments et de vos besoins : un corset trop serré, ou confortable. Voici quelques indications utiles :

  • Si vous mesurez moins de 1.70 m, pesez environ 52 kilogrammes, et avez un tour de taille situé entre 60 et 66 cm, la mesure pour un corset serré est XS-30, et celle pour un corset confortable est XS-32.
  • Si le tour de taille varie entre 67 et 71 cm ; avec un poids de moins de 58 kg et une taille de moins de 1.70 m, la bonne taille pour un corset serré est S-32 ; et pour un corset confortable, M-34.

En dehors des proportions sus-évoquées, pensez à la matière : les matières courantes sont le polyester, le latex, le polyamide, le lycra, le coton, et l’élasthanne. Tant qu’une matière ne provoque pas d’allergies, elle fait l’affaire. Mais les matières naturelles comme le coton sont généralement très appréciées.

Le corset minceur : vraiment dangereux ?

L’usage du corset suscite de vives polémiques. Des spécialistes de la santé font savoir qu’un usage excessif du corset endommage les organes internes tels que le foie. Il empêcherait aussi de respirer convenablement, et fragiliserait les os. Ce n’est pas faux, car des dommages de ce type ont été constatés sur les jeunes filles pubères qui en portaient une.

Mais il faut rappeler que le corset minceur a lui aussi ses avantages. Si vous suivez un régime minceur et êtes tenté de manger très souvent, le port du corset peut réduire votre appétit. De plus, le corset est vraiment efficace. Il réduit considérablement le tour de taille, et affine vraiment la silhouette. Si vous voulez retrouver la forme après un accouchement, il vous aidera très vite à revenir aux proportions désirées. Le corset peut présenter des dangers, mais uniquement quand on ne l’utilise pas correctement.

Des précautions pour l’utilisation d’un corset

Pour utiliser un corset sans danger, prenez en compte les points suivants :

  • Achetez toujours un corset d’origine dans les bonnes proportions taille, poids et tour de taille. Faites-vous conseiller au besoin.
  • N’utilisez pas de corset lorsque vous êtes très jeune, voire mineure.
  • Si vous débutez, portez le corset pendant une à deux heures par jour seulement, et augmentez la durée progressivement.
  • Effectuez des exercices physiques avec le corset, et enlevez-le dès que vous avez du mal à respirer.
  • Conservez une alimentation équilibrée pendant le port du corset. Si vous mangez mal, les risques sur le foie, le rein et la rate pourraient être catastrophiques.
  • Choisissez des corsets confortables. Quand ils sont trop serrés, les corsets provoquent des irritations.

Enfin, acceptez le fait que le corset minceur n’est pas la panacée lorsqu’on veut perdre du poids. Si vous êtes trop grosse, le corset n’y changera pas grand-chose. Avant de décider d’en porter un, cherchez d’abord les vraies causes de votre embonpoint. Parfois, un déséquilibre hormonal, un trouble thyroïdien, ou une maladie sont la cause principale de votre prise de poids. Si vous réglez ces problèmes en amont, le port du corset vous sera plus utile.

Top 3 des meilleurs corsets minceur

Parmi les corsets minceur que les femmes semblent apprécier le plus, ceux-ci sont très souvent sollicités :

  • Le corset latex femme iLoveSia

Ce corset comprend un noyau 100% latex et une doublure à 96% de coton et 4% Spandex. On ne le lave qu’à la main. Ce corset comprend 3 colonnes crochet et oculaires qui permettent de fermer rapidement l’accessoire. C’est un corset à haute compression qui peut réduire la taille de 4 à 5 pouces en un mois.

  • Le corset FeelinGirl sexy bustier amincissant

Ce modèle FeelinGirl est idéal pour le sport (running). Il se porte sous une robe ou un chemisier, et comprend 3 cotonnes crochet et 9 baleines. Cependant, ce corset ne permet pas d’effectuer des abdominaux ou des exercices au sol quand il est trop serré.

  • Corset Latex serre taille Everbellus

Avec son allure esthétique et son rose et noir esthétique, le corset Everbellus comprend 4 supports d’os en acier en spirale et est adapté pour les femmes qui veulent retrouver une taille fine après un accouchement. Il comprend 3 fermetures à crochets et reste invisible sous vos vêtements.

Les corsets sont utiles et peuvent vous faire du bien lorsqu’ils sont utilisés correctement. Si vous en faites bon usage, vous minimiserez les dangers éventuels relatifs à leur utilisation.

Pour aller plus loin :

Vouliez-vous dire :

  • wathsapp est dangereux